La Psychologie Biodynamique
Emmanuelle Bedos-Blondel Le Mouvement Intérieur

Le mouvement intérieur

Emmanuelle Bedos-Blondel

Thérapie psycho-corporelle

Psychologie Biodynamique

1. Qu’est-ce que la Psychologie Biodynamique ?

2. L'attitude du thérapeute biodynamique ?

3. Les outils biodynamiques ?


1. Qu’est-ce que la Psychologie Biodynamique ?

Gerda Boyesen, psychologue et physiothérapeute norvégienne, met au point la Psychologie Biodynamique dans les années 1950. Cette thérapie psychocorporelle est fondée sur le lien organique entre la psyché et le corps. C’est une approche qui combine le travail verbal, corporel et émotionnel, en considérant la personne dans sa globalité. Un de ses objectifs est d’aider la personne à restaurer sa capacité naturelle d’autorégulation et d’auto-guérison. Elle a pour but de rendre à la personne sa vitalité, son autonomie, son bien-être afin de développer son potentiel. Une des spécificités de la thérapie biodynamique est de suivre le rythme et la dynamique de la personne. Il s’agit de l’accompagner pas à pas dans son chemin de retrouvaille avec elle-même.

2. L'attitude du thérapeute biodynamique :

Le thérapeute biodynamique développe tout au long de sa formation des qualités de présence qui vont permettre à son client d’explorer, d’aller vers ses sensations, de se sentir accueilli là où il en est. Il apprend pour cela, à être à l’écoute de soi pour être à l’écoute de l’autre, à s’accueillir pour pouvoir accueillir. Il travaille dans le respect, l’amour et avec sa sensibilité. Il développe son écoute et son intuition pour laisser vivre sa créativité, tout en respectant ses limites et les limites du client. Dans un espace sécurisé et sécurisant, le thérapeute biodynamique va ouvrir les champs des possibles mais c’est la personne qui choisit.


3. Les outils biodynamiques :

•Une parole enracinée :

Le thérapeute est attentif, lors des échanges verbaux, au fait que le patient reste en contact avec ce qu’il ressent quand il parle. L’expression vient s’appuyer sur les sensations, fait corps avec les sensations.


•Les massages : 

Le massage biodynamique favorise un travail profond sur le système neuro-végétatif. Il permet au corps de restaurer ses fonctions de régulation et de digestion du stress et des émotions. Son but est d’équilibrer, d’activer, de stimuler ou d’apaiser l’énergie présente. Il a pour but un nettoyage progressif des mémoires corporelles négatives accumulées. Les massages sont adaptés au besoin de la personne dans sa réalité corporelle et émotionnelle.


•La végétothérapie :

Elle est créée par Wilhelm Reich et adaptée par Gerda Boyesen. C’est une attitude du thérapeute qui consiste à laisser venir, amplifier et accompagner les mouvements du corps non contrôlés par la personne. Quand une sensation apparaît, il s’agit d’encourager son expression. La végétothérapie cherche à retrouver des processus inaboutis et bloqués dans le corps afin de leur offrir l’occasion d’une résolution adéquate.


•Les rêves éveillés dirigés :

Les rêves éveillés permettent d’avoir accès à des informations non conscientes par le biais de symboles, d’images, de sensations et de proposer des solutions éventuelles. Ils travaillent sur les archétypes, tels que décrits par Carl Gustav Jung. Le thérapeute propose un voyage, sur un thème approprié au besoin de la personne, et en fonction des réactions de cette dernière, il module le rêve pour permettre au contenu non conscient et à l’intelligence à l’œuvre de se révéler.


•Le travail de mise en situation :

La personne place dans la pièce les éléments faisant partie de la dynamique à travailler. Il peut alors faire dialoguer ces différents pôles, ce qui fait émerger la tension sous-jacente. Ce travail permet de revisiter des situations connues ou probables afin d’en extraire les informations non conscientes et d’en chercher la résolution.


Le mouvement intérieur

Thérapie psycho-corporelle

Psychologie Biodynamique


Emmanuelle Bedos-Blondel

Consultations sur rendez-vous à Narbonne

Tel : 06 87 91 89 26